Thierry la Fronde (1963-1966)

thie24
Messages : 20
Inscription : jeu. déc. 29, 2016 2:49 pm
Localisation : dordogne

Thierry la Fronde (1963-1966)

Messagepar thie24 » sam. janv. 21, 2017 1:49 pm

Bonjour, c'est bizarre qu'on ait pas parlé de cette série.

Avatar de l’utilisateur
Dearesttara
Messages : 215
Inscription : mer. déc. 28, 2016 1:31 pm

Re: thierry la fronde

Messagepar Dearesttara » sam. janv. 21, 2017 3:21 pm

Je suis loin d'être connaisseur. J'ai vu une poignée d'épisodes : sympathique, mais la mise en scène a pas mal vieilli. Le meilleur reste pour moi le fougueux thème du cor, en mode dorien (idéal pour donner une couleur médiévale), composé par Jacques Loussier.

D'après une théorie, le jour où on découvrira à quoi sert l'Univers, ledit Univers disparaîtra pour se voir remplacé par quelque chose d'encore plus bizarre et inexplicable.
Selon une autre théorie, la chose se serait en fait déjà produite (Douglas Adams)

Gaétan Julien
Messages : 32
Inscription : mer. janv. 11, 2017 9:32 pm

Re: thierry la fronde

Messagepar Gaétan Julien » sam. janv. 21, 2017 4:56 pm

Thierry la fronde fait parti de ses série où on se souvient davantage de la musique que de l'histoire, par contre contrairement à d'autre série du genre, il y'a un fil conducteur qui évolue au fil des ans et qui se termine par une belle conclusion et soulignons que l'auteur (Jean-Claude Déret) à réussi dans la vie ce qu'il n'a jamais pu faire dans la série, enlever Isabelle (Céline Léger est Québécoise) l'épouser et la ramener chez lui en France. lol!

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1180
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: thierry la fronde

Messagepar Denis » sam. janv. 21, 2017 6:25 pm

Je ne connais que le générique. Faudra que j'en vois un, un de ces jours pour ma connaissance sériesque. Idem pour des séries souvent discutées dernièrement sur Facebook pour lesquelles je vais créer un post : Le proscrit, L'homme à la carabine.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités